Ce que prêche le cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb est-il une tendance vers le Takfir?

L’auteur de la question dit: Certaines tendances prétendent que le phénomène d’At-Takfîr (Taxer quelqu’un de mécréance) qui fait rage dans le monde de nos jours, est la conséquence de l’appel du Cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb, ils prétendent que certains de ses ouvrages ont enraciné la méthode de Takfîr, à titre d’exemple, son ouvrage intitulé « Kachf Ach-Choubouhât Wa Ad-Dourar As-Saniyya ». Quel est l’avis de votre Eminence envers ces gens? Qu’Allah vous bénisse.

La prédication du Cheikh est innocente de ce que certaines personnes lui ont attribué, comme l’exagération et des propos mensongers.

Le Takfîr n’était pas la voie du Cheikh, sa voie était évidemment « Appel au bien », quant à la forme de Takfîr, c’est ce qu’ont prouvé Le Coran et La Sunna, où Allah (Le Très-Haut) dit: {Ceux qui ont cru, puis sont devenus mécréants, puis ont cru de nouveau, ensuite sont redevenus mécréants, et n’ont fait que croître en mécréance, Allah ne leur pardonnera pas, ni les guidera vers un chemin (droit)} [An-Nisâ’ (les femmes), verset 137]. Le Coran a jugé mécréant, quiconque désobéit à la vérité et la bonne voie.

Alors, le vrai Takfîr est celui évoqué dans le Coran et la Sunna; et en principe, l’objectif de la Da`wa (La prédication) n’était fondé que sur la clarification de la vérité, en se référant au Coran et à la Sunna.

Donc, les musulmans ne jugent mécréant que celui qui a mécru en Allah et en Son Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).

Quant à l’ouvrage « Kachf Ach-Choubouhât », c’est un ouvrage qu’a écrit le cheikh pour expliquer les types de mécréants de son temps, puis il en a varié par la clarification de la vérité afin de les réfuter, aussi pour en expliquer les types de mécréants dans l’ancien temps et contemporains, puis les rejeter par des preuves tirées du Coran et de la Sunna.

Celui qui médite parfaitement l’ouvrage « Kachf Ach-Choubouhât », il y trouvera la vraie et pure croyance.

Quant à l’ouvrage « Ad-Dourar As-Saniyya », ce sont des messages des Cheikhs de Nedjd et les Imams (bien) guidés, tout cela est juste, comporte beaucoup de bien, et clarifie la vérité.

L’ensemble de « Ad-Dourar As-Saniyya » et ce qu’il comporte comme des messages, quiconque l’étudie fidèlement, sans excès, il y trouvera la vérité pure, quant à celui qui manque de discernement, il peut même lire le Coran sans le comprendre; {Et si Allah avait reconnu en eux quelque bien, Il aurait fait qu’ils entendent. Mais, même s’Il les faisait entendre, ils tourneraient [sûrement] le dos en s’éloignant} [Al-‘Anfâl (le butin), verset 23].


Source: www.alifta.net


Plus d’articles…