Lettre à mon voisin non-musulman

document-dossier-g388-orange-papier-icone-6665-128Cher ami, cher voisin,

Je suis un musulman qui réside près de chez vous et je voulais partager un message important. Je n’ai pas de doute sur le fait que vous ayez pu être outré et choqué par les récents actes terroristes et ce, tout comme moi. J’ai cependant une raison beaucoup plus importante d’être outré car ces actes sont commis au nom de ma religion, l’Islam. C’est donc à cet effet, que je vous demande de prendre quelques minutes de votre précieux temps et de réfléchir sur ce qui va suivre :

En tant que non-musulman, vous n’avez surement pas idée de l’idéologie qui se cache derrière ces actes terroristes qui sont bien connus des savants musulmans depuis près de 1400 ans. Cette idéologie est expliquée de façon minutieuse dans les travaux scientifiques islamiques et ce, depuis le début des premiers siècles de l’Islam. Les adeptes de cette idéologie sont connus comme étant des Kharijites (renégats extrémistes) et leur histoire est entachée de révoltes contre les gouverneurs musulmans, et ce en commençant par le Prophète de l’Islam, Mohammed – que la paix soit sur lui. Nous retrouvons cela dans un récit où l’on lit que le premier renégat extrémiste porta atteinte à son intégrité alors qu’il distribuait l’aumône. Suite à cela, le Prophète – que la paix soit sur lui – a révélé leur apparence continuelle comme étant un groupe armé, insurgé, renégat et contre les musulmans. Et voici que 25 ans plus tard, ils apparaissent et assassinent le troisième calife de l’Islam, Othman. Ils ont également assassiné le quatrième calife, Ali, cousin et gendre du Prophète. Ils ont jadis essayé d’assassiner les dirigeants de la Syrie et de l’Egypte, qui étaient tous deux compagnons du Prophète – que la paix soit sur lui-, mais ont échoués. Ils ont affirmés injustement que ces dirigeants musulmans avaient quitté l’Islam. Motivés par leurs émotions ainsi que les biens de ce monde, ils ont donc formé une idéologie politique, se sont séparés du corps principal des musulmans et ont créé leur propre « Etat Islamique » près de Bagdad en l’an 657 après JC. Ils ont donc commencés à recruter des ignorants, utilisant la religion et ont égorgés les musulmans qui n’adhéraient pas avec leurs idées extrémistes. Le premier qu’ils ont égorgé, fut le compagnon du Prophète, ‘Abdoullah Ibn Khabbâb et sa famille, dont une femme enceinte. Ils l’ont éventrée, tuant ainsi la mère et le bébé. ‘Ali, le cousin du Prophète, les a combattus et les a vaincus en 659 après JC mais les graines de l’idéologie perdurèrent via les survivants qui se dispersèrent alors dans les différentes contrées islamiques comme l’Egypte, certaines partie de la Syrie, en Irak et ailleurs. ‘Ali fut assassiné par ces renégats pas moins de deux ans après, lors d’une revanche sanguinaire. Ce groupe et cette idéologie sont une gangrène pour les musulmans depuis 1400 ans. Les livres d’histoire font référence à des millions de musulmans pris pour cibles et égorgés à cause de leurs révolutions contre les dirigeants musulmans et leurs sujets pendant des siècles.

Les actes de terrorisme que nous subissons aujourd’hui sont liés sans l’ombre d’un doute à cette idéologie politique néfaste qui à refait surface en Egypte dans les années 1960 et s’est répandue dans d’autre pays. Ces criminels ont assassiné, pris pour cible et égorgé en masse dans les pays musulmans bien avant que cela apparaisse en occident.

En Algérie dans les années 1990, ils ont égorgés des dizaines de milliers de musulmans après les avoir excommunié de l’Islam, sous prétexte qu’ils n’acceptaient pas leur excommunication du gouverneur, de son gouvernement et de son armée.

Une étude publiée par « The Kings Collège Center for Study of Radicalisation » en janvier 2015 ayant pour titre « The new Jihadism » a révélé que l’équivalent de trois fois les attentats de Londres (7 juillet 2005) a lieu tous les jours, tuant en moyenne 180 musulmans par jour dans des zones de conflits comme en Syrie, en Irak, en Libye, en Afghanistan et autre où l’on peut trouver cette idéologie que ce soit sous la forme d’Al-Qaïda, de Boko Haram, du front d’Al-Nousrah, de l’Etat Islamique et d’autres groupes insurgés. Les intérêts occidentaux ainsi que leurs diverses interventions locales créent un terreau fertile pour ces extrémistes, engendrant ainsi le chaos, propageant leur idéologie corrompue et justifiant leurs actions. Les actions terroristes que nous observons en occident, tout autant condamnables, sont très médiatisées, donnant par cela la fausse perception que ces terroristes sont uniquement en guerre avec les non-musulmans en occident. Cette perception est fausse car leur prétendu « Jihad » cible essentiellement les dirigeants musulmans et leurs sujets comme l’indiquent clairement leurs écrits et déclarations. Le conflit avec les non-musulmans est pour eux secondaire.

Comme vous avez pu le constater par les écrits susmentionnés, cette idéologie et ses adeptes sont en guerre contre l’Islam et les musulmans avant qui que ce soit. Aucune personne douée d’une raison juste ne pourrait attribuer cette idéologie à l’Islam après avoir lu cette lettre et donc juger le musulman lambda responsable de ces actes terroristes.

L’Islam a donné une très grande importance à la gentillesse, la bonté envers le voisin, ceci étant un devoir religieux. J’espère que cette lettre a pu vous aider à soulager un stress ou atténuer une quelconque inquiétude que vous auriez pu ressentir due aux informations véhiculées par les médias (tout comme l’extrême droite) associant ainsi injustement ces actes terroristes avec l’Islam, et que ces informations vous aideront à comprendre et peut-être à changer l’image que vous pouvez avoir de ces millions d’innocents, ordinaires, respectueux de la loi. Et qui ont aussi beaucoup plus de chance de se faire agresser, verbalement voire physiquement, en conséquence de ces actes odieux qui n’ont absolument rien à voir avec les musulmans et encore moins avec l’Islam.

Sincères salutations et merci pour le temps accordé.

Votre voisin musulman.


Plus d’articles…